PRESENTATION

La labellisation FFH est un dispositif de reconnaissance des associations Handisport. Elle s’appuie avant tout sur une démarche volontariste de ses structures qui se portent candidates. À savoir le club candidat peut compter sur l’aide et l’accompagnement de la commission régionale de labellisation avec comme interlocuteur privilégié le référent régional. Celle-ci est en lien avec la commission nationale pour l’attribution du label. Le label est décerné après évaluation de la structure candidate dans tous les domaines de vie d’un club.

Ceux-ci sont répartis en 2 parties :
>> un tronc commun et appelé « fonctionnement général »
>> une mention qui varie en fonction de l’offre sportive du club.
Cette mention est déterminée par la nature de l’activité encadrée (ex : natation) et le mode de pratique « loisir » ou « compétition ». Les mentions sont cumulables. (Ex : mention « Athlétisme Loisir » + mention « Tir à l’arc compétition »).
Au préalable, le club doit satisfaire à des exigences obligatoires, appelés prérequis, notamment compter au moins 1 an d’affiliation à la FFH et être ouvert à tous.

>> Il est nécessairement attribué au regard d’1 activité (au minimum) parmi la liste des activités éligibles au label Club.

>> Il est délivré par la FFH après avis d’une commission régionale de labellisation (impliquant les comités départementaux et le comité régional handisport).

>> Le label Club est un label à 3 niveaux (de 1 à 3 étoiles). La troisième étoile du label Club est conditionnée à l'existence d'une troisième séance dirigée hebdomadaire ou 36 sorties encadrées.

>> Il est valable 2 ans. Le club s’engage à travers une charte d’engagement à maintenir la qualité de ses services.

   

ORGANISATION

Le tronc commun: le fonctionnement général

>> Vie de club : capacité à proposer une vie de club, dynamique et conviviale.
Exemple : organisation de sorties collectives.

>> Communication : capacité à assurer sa communication.
Exemple : existence d’un site internet avec informations mises à jour.

>> Développement : capacité à s’ouvrir sur l’extérieur (réseau).
Exemple : implication dans l’Office Municipal des Sports.

>> Financement : capacité à trouver des ressources financières.
Exemple : organisation d’une tombola.

>> Implication fédérale : investissement dans le mouvement (niveau local ou national)
Exemple : club support à une compétition régionale.

 

La mention : l’offre sportive

LOISIR                                                                

>> S’adresse aux associations en capacité de proposer une offre de pratique encadrée dans une perspective de progrès technique et/ou de perfectionnement du sportif sans notion de compétition.

>> Au minimum 2 séances dirigées hebdomadaires d’1 heure 30 pour un même sportif ou 24 sorties* encadrées

 

COMPETITION
>> S’adresse aux associations en capacité de proposer une offre de pratique encadrée dans une activité avec un objectif d’entrainement à la compétition et de recherche de la performance. 30 pour un même sportif ou 36 sorties* encadrées échelonnées sur l’année pour les sports saisonniers.

>> Au minimum 2 séances dirigées hebdomadaires d’1 heure 30 pour un même sportif ou 24 sorties* encadrées


* explication de la notion de sortie dans le dossier de candidature